Descendre l’Ardèche en canoë/kayak, une expérience à la fois excitante et enrichissante

Descendre l’Ardèche en canoë/kayak, une expérience à la fois excitante et enrichissante
Rate this post

Un séjour en Ardèche entre amis ou en famille ne sera pas inoubliable sans la descente des gorges de la rivière qui portent le même nom. Pas besoin d’être des as du kayaking pour pouvoir profiter des moments excitants et agréables le long de cette rivière. En effet, cette activité de loisirs n’est pas destinée uniquement aux amateurs de sensations fortes, mais à tous ceux qui veulent passer des vacances divertissantes et enrichissantes.

Des canoës et des circuits pour tous les niveaux

Les novices tout comme les pratiquants expérimentés peuvent trouver des équipements adaptés à leurs niveaux. Les premiers pourront choisir des canoës kayak autovideurs tandis que les canoéistes aguerris pourront louer des canoës traditionnels. D’ailleurs, il existe différents modèles: monoplace, pour 2 personnes, et des bateaux qui se manœuvrent à plusieurs.

En ce qui concerne les circuits, chacun peut choisir ce qui lui convient: la plus courte descente est d’une distance de 5km. En revanche,la plus longue descente, d’une distance de 32km, parcourt les gorges de l’Ardèche et comporte une vingtaine de rapides, dont ceux du Charlemagne et de la Dent noire. Les moins téméraires peuvent toujours choisir des circuits intermédiaires avec des descentes allant de 8km à 24km.

En principe, les vacanciers qui souhaitent faire du canoë en Ardèche pourront rejoindre directement le point de départ (Vallon pont d’Arc) à bord d’une navette mise à disposition par le loueur de bateaux.

Et quid des tarifs?

Les tarifs varient selon le nombre de personnes qui participent à l’activité et au parcours choisi. À titre d’exemples, pour un adulte qui a opté pour un parcours débutant, le prix se situe aux environs de 20 euros (14 euros pour un enfant). Pour la grande descente, les tarifs varient (de 22 à 35 euros) en fonction de la durée du parcours.

À noter qu’il est obligatoire de savoir nager et d’être en bonne condition physique pour pouvoir pratiquer du canoë. D’autre part, les enfants de moins de 7 ans ne peuvent pas monter à bord des bateaux sans être accompagnés par un moniteur.

À noter que les courants sont plus rapides au printemps, c’est la saison idéale pour les amateurs de sensations fortes. En revanche, ceux qui veulent profiter d’une randonnée tranquille seront plus à l’aise au mois de septembre. Bien sûr, l’été est la saison parfaite pour ceux qui veulent circuler aisément dans l’eau tout et profiter pleinement du soleil.