La perruque comme solution capillaire après mon cancer

La perruque comme solution capillaire après mon cancer
Rate this post

La prothèse capillaire fait partie des différentes solutions proposées aux femmes souffrant d’une chute de cheveux durant un traitement contre le cancer du sein, par exemple. Il s’agit en effet d’un effet secondaire pouvant toucher certaines patientes. Outre les perruques médicales, d’autres accessoires peuvent venir en aide aux personnes sujettes à une alopécie temporaire comme le turban chimio.

Pourquoi perd-on nos cheveux durant un traitement médical ?

Certains traitements médicaux (chimiothérapie, radiothérapie ou hormonothérapie) peuvent être à l’origine d’une perte soudaine et abondante de cheveux. Cet effet secondaire est dû à la forte dose de médicaments, comme le docétaxel, administrée aux patientes. L’association de différents médicaments en chimiothérapie peut également engendrer une importante perte de cheveux.

Notons qu’après un traitement (généralement un mois après), les cheveux se mettent à repousser. Il convient donc de choisir une solution capillaire conçue pour protéger votre cuir chevelu et pour faciliter la pousse du cheveu.

Pourquoi choisir une perruque médicale ?

Contrairement à une perruque classique, la prothèse capillaire répond à différentes spécifications techniques. Plus qu’une solution esthétique, la perruque médicale doit bénéficier d’un niveau de confort supérieur. Cette dernière profite aussi d’une plus longue durée de vie (environ 8 mois) et peut être à cheveux naturels ou synthétiques.

La prothèse capillaire sous prescription médicale est également prise en charge par la Sécurité sociale. Toutes les perruques médicales ne sont cependant pas remboursées. Pour bénéficier d’une prise en charge à 100 %, arrêtez votre choix sur les prothèses capillaires plafonnées à 350 euros. Ce montant, pour les perruques de classe 1, est défini par la Sécurité sociale.

Les perruques de classe 2 (incluant les solutions capillaires de classe 2) ne sont pas remboursées. Si celles-ci sont composées à 30 % de cheveux naturels, elles peuvent être prises en charge à hauteur de 250 euros.

Soulignons que la prise en charge des perruques à Paris comprend également un accessoire textile. Vous pouvez donc additionner votre solution capillaire d’un turban chimio.

Pourquoi acheter un turban chimio ?

Le turban chimio est une excellente alternative à la perruque médicale surtout pour celles souffrant d’une alopécie temporaire. Pratique, confortable et doux, le turban protège parfaitement votre cuir chevelu fragilisé. Ce dernier se compose effectivement d’un tissu (en coton, en fibre de bambou, en laine…) respirant et thermorégulateur.

Bien que paraissant facile, le choix de la perruque médicale (suite à un traitement contre un cancer) dépend de nombreux points incluant l’avis d’un médecin. Il est donc fortement recommandé de vous rendre dans un centre capillaire avant d’acheter votre prothèse capillaire. Vous serez ainsi accompagné de A à Z durant cette période difficile de votre vie.