Pourquoi confier les métiers de l’ingénierie à un consultant en intérim ?

Pourquoi confier les métiers de l’ingénierie à un consultant en intérim ?
Rate this post

Selon une enquête de récente, les ingénieurs représenteraient entre 30 et 50% des cadres inscrits dans les agences d’intérim. Et pour cause, mentionner des missions d’intérim dans son CV est très apprécié par les entreprises qui seront par la suite plus disposées à embaucher en CDI.

L’intérim, un excellent tremplin pour les ingénieurs

L’intérim n’est pas une succession de mission sans liens entre elles, contrairement à une certaine idée reçue. Le candidat choisit ses missions en fonction de son profil car cela lui offre de l’expérience et des compétences qui lui seront utiles pour l’avenir. Pour les ingénieurs, cette façon de travailler permet de découvrir de nombreux domaines, ce qui est un atout de taille pour leur CV qui sera alors plus éclectique.

Pour les jeunes diplômés, l’intérim est aussi un bon moyen pour choisir leur voie. Ils se rendent compte de leurs points forts et ceux à améliorer durant les missions. Un nombre croissant d’ingénieurs découvrent l’intérim au cours des dernières années : ils sont dix fois plus nombreux à y recourir en moins de dix ans, et le phénomène devrait encore s’amplifier !

Pour les entreprises utilisatrices, l’intérim permet de pallier au manque de moyens de procéder à des recrutements de cadres. Elles préfèrent donc externaliser les missions à forte valeur ajoutée. Les travailleurs considèrent désormais l’intérim comme un plan B avantageux par rapport à un emploi chez un prestataire.

Par ailleurs, avec le temps, les entreprises ont compris que le recours à intérimaire revient beaucoup moins cher qu’un prestataire. Ce qui ne veut pas dire que les ingénieurs sont devenus une main d’œuvre bon marché, au contraire. Ils sont payés comme les autres travailleurs, voire mieux avec les primes de fin de mission. En outre, les agences fidélisent leurs clients en leur proposant un intérimaire aux compétences éprouvées pour que la mission se déroule comme il faut : c’est donc un partenariat gagnant-gagnant pour toutes les parties.

L’agence d’intérim, imprésario des candidats

L’intérim offre aux ingénieurs des perspectives intéressantes pour tisser des liens professionnels. Un intérimaire chargé du développement d’un produit entre par exemple en contact avec un autre qui s’occupe d’une application de gestion, lequel est amené à son tour à collaborer avec un logisticien. Cet effet domino multiplie les possibilités de découvrir de nouveaux domaines. Ce phénomène s’observe notamment dans le secteur intérim ingénierie dans l’Hérault, un département réputé pour son dynamisme économique.

Une agence d’intérim se positionne comme un intermédiaire entre l’ingénieur et les entreprises intéressées à la manière d’un imprésario chez les artistes. Le candidat bénéficie de son côté de la possibilité de négocier son salaire avec l’agence et l’entreprise utilisatrice. A cela s’ajoute la rapidité des démarches qui est appréciée tant par l’employeur que par le futur salarié : une dizaine de jours seulement contre plusieurs mois dans un processus d’embauche classique.